Du 2 au 5 oct. 2011, Hôtel Hilton Bonaventure
English Pour nous joindre
Organisé par:
Merci à nos commanditaires:

Séance Plénière


Voir les détails plénière pour World Gold ici!

Qu’est-ce qui attend le monde de la métallurgie et des matériaux? Le comité organisateur a décidé d’axer des assemblées plénières conjointes sur l’avenir des technologies liées à la métallurgie et aux matériaux qui s'inscriront dans les principaux thèmes techniques de la conférence. Les sujets des plénières sont les suivants:

Les conférenciers seront les suivants:


Ancien Président de l’ICM : Chris Twigge-Molecey, Hatch

Quels changements touchent le secteur minier à l’échelle mondiale?

La croissance mondiale, celle de la Chine en particulier, exerce une pression énorme sur la chaîne d’approvisionnement des minéraux et des métaux. L’ampleur de la demande dans le domaine des infrastructures urbaines, de l’habitation, des biens de consommation et de l’électronique nécessite le recours à des matières premières que seul le secteur minier peut fournir. Dans ce contexte, on s’attend à ce que les sociétés minières canadiennes présentes à l’étranger dépassent les normes sociales, environnementales et de sécurité en vigueur à l’échelle mondiale. On s’attend également à ce qu’elles entretiennent de bonnes relations avec leurs partenaires locaux tout en générant un bénéfice satisfaisant pour leurs actionnaires.

La gestion des risques associés aux changements climatiques, à l’instabilité politique et à la corruption de gouvernements complexifie la gestion normale des risques géologiques, techniques, humains et commerciaux. Dans sa présentation intitulée « The mining Industry's Global Challenge » (le défi mondial à relever par le secteur minier), Chris Twigge-Molecey fera état du leadership et de l’innovation dont fait preuve le secteur minier canadien dans cet environnement mondial dynamique.



President: Jean Simon, Rio Tinto, Primary Metal - North America

Presentation Title Currently Not Available


Abstract currently not available.








Senior Director NRU Operations: David Cox, AECL

NRU Vessel Repair Project

In May 2009, following a Class 4 power outage that affected most of Eastern Ontario, including the Chalk River Laboratories site, Atomic Energy of Canada Limited (AECL) announced to its various stakeholders that a small heavy-water leak in the NRU reactor had been detected during routine monitoring while the reactor was being readied for return to service. Over the next 15 months AECL located, inspected, repaired and returned the NRU reactor to service. This presentation will focus on the extensive efforts required to support the unique activities associated with reactor vessel inspection and repair including initial assessment, repair site challenges, repair preparation and finally repair execution. Specifics to be included in the presentation include: Initial leak search and assessment of the vessel condition through the use of specialized tooling and non-destructive evaluation which resulted in one of the largest single NDE inspection campaigns ever carried out in the nuclear industry. Specifics related to the challenges of executing a repair through 12 cm access ports at a distance of nine meters including the development of the specialized tooling. The importance of development of repair techniques through mock up testing to perform welding repairs on a thin wall aluminium vessel and the measures taken and engineering challenges overcome to achieve a successful repair. The final repair process, including site preparation, weld execution and final NDE inspection techniques.
View video: http://youtu.be/DdU1KzslN6U


Fathi Habashi, Université Laval

L’histoire de la Conférence des métallurgistes


L’année 2011 est marquée par le 50e anniversaire de la Conférence des métallurgistes, organisée par la Société de la métallurgie de l’ICM. À l’origine, la Société de la métallurgie était la division de la métallurgie de l’ICM. L’organisation a changé de nom en 1967 (l’année de la célébration du centenaire du Canada), à Kingston, lors de la sixième édition de la Conférence des métallurgistes. Le changement de nom visait à rendre compte du fait que l’organisation prenait de plus en plus d’ampleur. C’est, à l’origine, un groupe de métallurgistes de la section d’Ottawa de l’ICM qui a suggéré d’organiser une division de la métallurgie, en septembre 1944. Cette suggestion a été approuvée à l’assemblée générale annuelle de l’ICM, à Québec, le 18 avril 1945. Les commanditaires espéraient « renforcer l’influence de l’Institut en créant une organisation par l’intermédiaire de laquelle les métallurgistes pourraient communiquer plus facilement les résultats de leurs travaux professionnels et discuter des problèmes qui en découlent. » Cet objectif a incontestablement été atteint.